Rennes fait de la place aux cyclistes

La ville de Rennes atteint la troisième place des villes de plus de 200 000 habitants les mieux adaptées aux cyclistes : voies uniquement cyclables, bornes de vélo électrique, stationnement gratuit…
Quelles infrastructures a mis en place la capitale bretonne pour faire partie du Top 3 ?

aménagements vélo rennes lices

Découvrir la ville à vélo puis rejoindre son hôtel dans le centre de Rennes, ce sera bientôt un jeu d’enfant pour les personnes de passage à Rennes et les touristes.

Les pistes cyclables, les bornes de vélo et les cyclistes qui vont avec, sont en nette augmentation dans toute la capitale bretonne et son agglomération. La question de la mobilité à vélo est d’ailleurs au cœur du débat des municipales 2020.

Rennes, dans le Top 3 des villes en France pour les cyclistes

La question de la mobilité est la priorité principale des élus de la ville, et cela se ressent sur le réseau et les infrastructures dédiés aux cyclistes.

En effet, en 2019, Rennes arrive comme troisième commune de plus de 200 000 habitants au palmarès des villes cyclables, après Strasbourg et Nantes. La capitale bretonne a tout mis en œuvre pour améliorer, sécuriser et agrandir son réseau de pistes cyclables – et permettre à ses usagers de se déplacer facilement et sûrement sur leur bicyclette.

La préfecture d’Ille-et-Vilaine a investi pour que ces habitants déjà cyclistes se sentent plus à l’aise sur leur vélo, mais aussi pour qu’il y ait plus de rennais à vélo. Le défi était d’innover pour que l’utilisation des bicyclettes se démocratise et devienne une habitude dans la commune de Bretagne et son agglomération – pour à terme remplacer les véhicules du centre-ville.

De nombreux stationnements gratuits pour vélo ont été créés, de plus en plus de bornes pour vélo électrique voient le jour, et la ville ouvre également un nombre croissant de pistes cyclables uniquement réservées aux vélos, parfois au grand dam des automobilistes !

La mobilité à vélo à Rennes, au cœur du débat des élections municipales

À l’heure où les grandes métropoles sont noyées sous la pollution des gaz de pot d’échappement des voitures, et que les organisations de santé tirent la sonnette d’alarme quant à l’air de plus en plus pollué que nous respirons, un changement drastique de notre façon de circuler dans les métropoles s’impose.

Les candidats aux municipales 2020 ont bien saisi l’urgence de repenser la ville, et tous ont inclus dans leur programme un « plan vélo » à mettre en place pour favoriser la circulation des cyclistes et encourager les déplacements à vélo : sécurité des cyclistes renforcée, stationnement à vélo facilitée et majoritairement gratuit, réseau de pistes cyclables davantage développé, sont au débat de la mobilité à Rennes en vue des municipales.

Lire aussi : 

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.