La Place des Lices : un lieu chargé d’histoire à Rennes

La Place des Lices à Rennes est un lieu chargé d’histoire. Aujourd’hui, les locaux comme les visiteurs s’y réunissent pour se nourrir de son effervescence.

Comme vous le savez déjà, notre hôtel à Rennes donne en plein sur la Place des Lices, probablement le lieu le plus emblématique du cœur de ville de la capitale bretonne. Auparavant hors des murs, la Place des Lices conserva pendant des siècles une tradition guerrière.

Mais après le 18ème siècle, elle ne fut plus réservée aux seuls exercices militaires. Sa progressive mutation est le témoignage de l’évolution des mœurs et, plus globalement, de la société.

La Place des Lices : lieu de joutes et d’exécutions au Moyen Âge

Tout d’abord, il faut savoir que la Place des Lices évoque le Moyen Âge. En effet, durant les temps médiévaux, les chevaliers s’y réunissaient pour s’adonner à des joutes sous le regard amusé des seigneurs.

C’est d’ailleurs lors de ces tournois chevaleresques que le renommé Bertrand Du Guesclin a fait ses armes. Rappelons que le 4 juin 1337, Bertrand du Guesclin, futur connétable de France, entra à un tournoi majeur équipé de l’armure emprunté à un cousin alors qu’il n’avait que 17 ans, pour ensuite terrasser une douzaine de chevaliers muni de sa lance… Quelques années plus tard, le même Du Guesclin deviendra le héros de la Guerre de Cent ans.

La Place des Lices s’anime à la fin de la Renaissance

À la fin de la Renaissance (plus précisément en 1622), on installe sur la Place des Lices un marché. Ce dernier est toujours en activité aujourd’hui et est un magnifique témoignage de l’histoire de Rennes.

Autour du marché, les Parlementaires de l’époque décident de construire des hôtels particuliers à la hauteur de leur rang. Vous pouvez toujours les admirer aujourd’hui : il s’agit des hôtels jumeaux à pans de bois, à savoir l’Hôtel de la Noue (ou Hôtel de la Louvre) et l’Hôtel Racapé de la Feuillée, situés respectivement aux numéros 24 et 26.

Les briques et l’acier des Halles Martenot font leur apparition

Dernière étape notable de l’histoire de la Place des Lices : la construction en 1871 des fameuses Halles Martenot. Érigées au nom de l’architecte éponyme Jean-Baptiste Martenot, elles s’inspirent des Halles Baltard de Paris.
Fusion de briques et d’acier, les deux halles d’origine ont été rénovées en 1989. De nos jours, des salons, congrès et autres événements culturels s’y déroulent tout au long de l’année, ce qui fait de la Place des Lices un lieu de vie à part entière.

Lire aussi :

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.