Nature et territoire : zoom sur les Landes de Bretagne

Réservoir de biodiversité, reflet de l’identité paysagère de la Bretagne, source d’inspiration pour de nombreux artistes locaux, les landes n’ont pas fini de fasciner.

landes bretagne hotel des lices

Les paysages de lande ne manquent pas à proximité de notre hôtel à Rennes : le site du Boël, la Vallée du Canut ou encore les landes de Cojoux près de Saint-Just en valent toutes le détour. Ces espaces naturels qui mêlent culture et paysages sont aujourd’hui préservés au sein du réseau Natura 2000 au moyen de différents dispositifs de protection. Décryptage.

Les Landes de Bretagne, un paysage typique bien de chez nous

L’auteur J. M. G. Le Clézio avait écrit : « La nuit, comme j’étais insomniaque, je marchais seul dans la lande et je sentais autour de moi comme une présence magique, surnaturelle ». Voilà une citation qui montre à quel point le lien qui unit les Bretons à leurs landes est puissant !

Malheureusement, il ne reste aujourd’hui plus que des vestiges des landes. En effet, tandis qu’à la Révolution elles occupaient près du tiers du territoire breton, de nos jours les landes ne recouvrent plus qu’une superficie de 3,5 kilomètres carrés.

L’on notera qu’on distingue deux types de landes en Bretagne : le premier, majoritairement composé de bruyères et d’ajoncs, constitue un écosystème original bien que restreint. Le second type de lande regroupe d’autres communautés végétales (fougères aigle, fourrés à genêt, marais etc.) dont l’usage comme ressource d’appoint dans le système agro-pastoral armoricain est très répandu.

Toutefois, du fait du prélèvement récurrent de leur biomasse, les landes ont eu tendance à s’appauvrir au fil du temps, ces dernières perdant leurs nutriments essentiels.

Les landes : nature, culture et patrimoine

Les landes sont très présentes dans le patrimoine culturel breton. Ainsi, en 2014, François de Beaulieu et Lucien Pouëdras n’ont-t-il pas perpétué leur mémoire dans un ouvrage éponyme (cf. La mémoire des landes) ?

Plus tard, en 2017, l’Écomusée du Pays de Rennes ne leur a-t-il pas dédié une exposition intégrale ? Évidemment, bien avant tout cela, les peintres de la région avaient immortalisé les landes dans toute leur diversité (dont les couleurs varient du jaune au pourpre), montrant à quel point elles étaient inimitables.

Dans tous les cas, si vous souhaitez admirer un authentique paysage de lande pour de vrai, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du Boël entre Bruz, Pont-Réan, Laillé et Guichen. Vous découvrirez l’harmonie que forment la péninsule bretonne et la rivière. De plus, de nombreux chemins peuvent être empruntés afin d’apprécier la végétation typique de cette flore bien de chez nous.

Lire aussi : 

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.