7, Place des Lices 35000 Rennes contact@hotel-des-lices.com 02 99 79 14 81

Rennes donne une seconde vie à ses remparts et aux portes mordelaises

La restauration des portes mordelaises et des remparts de Rennes dont la première partie vient de se terminer permet aux Rennais de renouer avec l’architecture moyenâgeuse riche de la ville. L’aménagement en promenades et en jardins fait de cet endroit un lieu de vie et de loisir.

Trouver une chambre d'hôtel à Rennes proche du centre

Les portes Mordelaises permettaient de pénétrer dans la ville de Rennes. Elles ont été délaissées par les habitants jusqu’au moment où ceux-ci ont décidé de donner une seconde vie à ce monument rennais. Vous aurez l’occasion d’aller les voir lors de votre séjour dans notre hôtel à Rennes.

Un chantier ambitieux au service d’un patrimoine inestimable

L'ambitieux chantier qui vient de voir la pose du pont-levis se terminer se prolongera jusqu’en 2024 avec l’aménagement en promenades et jardins des remparts longeant la rue Nantaise.

Les portes mordelaises et le pont-levis, fraîchement restaurés, débouchent sur le parvis de la cathédrale ainsi que sur les remparts qui ceinturent encore aujourd’hui une partie de la ville. Ces remparts représentent un fleuron de l'architecture médiévale construit sur des bases antiques.

La restauration et le réaménagement des lieux vont s’entendre sur une vaste zone allant de la place de Bretagne au bas de la place des Lices en longeant les remparts de la rue nantaise.

Un jardin public et une promenade, visibles depuis les terrasses des restaurants, seront aménagés derrière les façades de la rue Nantaise. Cette partie de la ville, jusqu’à très récemment encore à l’abri des regards, a pour ambition de devenir un lieu de vie et de loisir pour les Rennais.

La ville de Rennes a acquis petit à petit l'arrière de la rue Nantaise composée de bâtis privés et d'emprises pour réaliser cet aménagement d'ampleur. Deux bâtiments aux n° 10 et 18 de la rue ont été détruits pour dégager la vue la Tour Duchesne au pont-levis de la porte Mordelaise.

Le chantier une fois terminé permettra de voir la muraille sur 170 mètres et sa fosse amendée en rocaille entre la place Foch et la rue de juillet. Le revêtement de surface de la promenade en surplomb reproduira le cailloutis médiéval en utilisant du béton de ciment clouté. Des tables et des bancs seront installés sur le parcours et dans l’ancien square Hyacinthe Lorette.

Un haut lieu de la Rennes antique

La rue des portes mordelaises côté cathédrale débouche sur deux portes : une porte charretière et une porte piétonne, les deux possédant un pont-levis.

Les portes, les mâchicoulis et les deux tours du châtelet forment un ensemble architectural militaire médiéval remarquable mais cette entrée de ville est bien plus ancienne. Des fouilles ont révélé que se trouvait à cet endroit un des hauts lieux de la Rennes antique, l'une des portes du premier rempart qui ceinturait la ville antique au 3e siècle.